L’amélioration qualitative et quantitative de l’emploi et l’égalité des chances sont les mots d’ordre de la politique sociale et de l’emploi que ça soit au Maroc ou ailleurs. La légitimité sociale  veut que tous ses citoyens disposent des mêmes chances d’insertion socio-économique donc le droit d’avoir des  compétences suffisantes pour accompagner l’évolution d’une économie de la connaissance.
 
Les trois pierres angulaires  de l’emploi « intégration sociale et économique » sont la création de profiles ou compétences sur mesures,  la bonne orientation, l’adéquation de la formation aux besoins du marché de travail, un agenda social qui vise à garantir l’accès de tous les citoyens et de toutes les régions du Maroc aux fruits de la croissance du pays.
 
DREAMCHOIX s’est tracé pour objectif principal l’insertion du citoyen Marocain dans la vie active toute en déployant un ensemble d’outilles et stratégies se basant sur une longue expérience et un grand savoir faire et connaissance du Marché. Les programmes couvrent un ensemble d’actions visant à promouvoir les connaissances, les compétences et  permettre ainsi une amélioration qualitative et quantitative de l’emploi « tous se joue sur l’intégration socioprofessionnelle ! ».
Faire un bilan :
Apprendre à se connaître
Lettre  de Motivation
Lettre  de Motivation
 
Pour maximiser sa fiabilité et son appréciation, le candidat peut recourir à plusieurs outils pouvants motiver la décision de l'opérateur économique.
 
Il s’agira donc de :
- mesurer l’adéquation de sa personnalité avec l’environnement de l’entreprise ;
- comparer la cohérence de sa formation, son cursus profssionnel, son projet professionnel avec le poste à pourvoir et les besoins
globaux de l’entreprise ;
- tester ses compétences "autoteste"
 
L’entretien de recrutement est avant tout le moment d’argumenter sur ses motivations et ses compétences, c’est également le moyen de :
 
- mieux connaître l’entreprise, ses employés, sa stratégie ;
- recueillir des informations sur le poste (service, responsabilités, organisation etc.)..
 
Les différentes types d’entretien:
- les entretiens individuels : classique face-à-face avec un ou deux recruteurs,
- les entretiens de groupes : quatre à dix personnes en table ronde autour d’un ou plusieurs recruteurs. L’organisation peut sembler informelle (chaque candidat se présente ou présente son voisin), Le(s) recruteur(s) sont là pour vous sélectionner,
- Des questions déstabilisantes, dossiers ou cas sont exposés au candidat en vu de doser ou mesurer sa capacité à assimiler les  informations aussi complexes soient - elles et à identifier les enjeux importants.
- l’entretien téléphonique : d’une trentaine de minutes, il nécessite une concentration accrue, être percutant, attentif et préparé,
- le jeu de rôle : mise en situation professionnelle, dans un contexte difficile (client difficile, exigeant, dur à convaincre, qui reffuse toute collaboration etc.); ce type d'entretien permet au recruteur d'évaluer votre résistance au stress, votre capacité de conviction, votre potentiel de management ou leadership etc.,
 
C’est donc et comme vous pouvez le constater long, épuisant et éprouvant. Arrivez reposé, concentré mais surtout non stressé.
 
Les erreurs à éviter sont :
- présentation non professionnelle (tenue, coiffure, attitude, langage… de la rigueur !) ou inadaptée au secteur d’activité ;
- parler de salaire dès le premier entretien ;
- n’avoir aucune question à poser ;
- être négatif sur de précédentes expériences ;
- être trop bref ou trop bavard :
- avoir un ton arrogant ou surexcité ou au contraire timide et monotone.
 
les meilleurs candidats sont :
- motivés, curieux et enthousiastes ;
- positifs ;
- informés ;
- réfléchis et précis dans leurs réponses.
 
Exemples de questions fréquemment posées
�� Etudes et formation
- pourquoi avez-vous choisi ces études ?
- que vous ont-elles apporté ?
- pourquoi n’avez-vous pas choisi d’autres études ?
- qu’avez-vous appris de vos stages ?
 
�� Projet professionnel
- que connaissez-vous de l’entreprise, du secteur, du métier ?
- quelles sont vos prétentions de salaire ?
- pourquoi n’avez-vous pas continué dans telle branche ?
- quelles sont vos disponibilités ?
- comment vous voyez-vous dans cinq ans ?
- décrivez votre poste idéal
 
�� Comportement personnel
- quels sont vos points forts / faibles ?
- comment réagissez-vous aux critiques ?
- de quoi êtes-vous le plus fier ?
- citez une personne que vous admirez, pourquoi ?
 
�� Attitude professionnelle
- préférez-vous travailler seul ou en équipe ?
- parlez-nous d’une situation dans laquelle vous avez fait preuve de leadership ?
- quelles sont, selon vous, les qualités requises pour ce poste ?
- que pouvez-vous nous apporter ?
- parlez-nous d’un échec.
 
Accompagner son CV d’une lettre de motivation donne au recruteur une explication de votre démarche et met en perspective votre CV.
 
L’objectif de la lettre de motivation est de le convaincre de vous convoquer à un entretien.
 
Il n’existe pas de modèle universel pour la lettre de motivation. elle est à individualiser.
 
En 20-25 lignes, vous devez démontrer que votre profil (qualités et compétences) coïncident avec lesbesoins du recruteur.
 
Guide du candidat pour un stage ou embauche:
« Une lettre doit exprimer la motivation de la personne et ses objectifs
 
Cela exige, de la part du candidat, un travail sur les raisons pour  lesquelles il a écrit à l’entreprise, la fonction qui l’intéresse et comment il argumente cet intérêt. » (p. 123)
 
« Une lettre, élément très important, contient obligatoirement des explications sur le poste recherché, les raisons pour lesquelles le candidat postule au sein de l’entreprise. Il n’est pas nécessaire d’être exhaustif et d’exposer tout son parcours.
 
Le plus important, c’est de mettre en valeur ses atouts afin de faire décider l’entreprise de vous rencontrer.
 
Objectif : qualifier sa recherche. » (p. 130)
 
« La lettre doit contenir une définition claire de leurs envies (un poste opérationnel ou fonctionnel, national ou à l’international, etc.) afin que d’un coup d’oeil, nous puissions percevoir l’orientation que souhaite prendre le candidat. » (pp. 136-137).
 
Décrocher son premier emploi, Paris, Les guides de l’étudiant, 2003
 

Donc en résumé:
La lettre de motivation est un élément clé qui vous permet d’accéder à un entretien
Un CV n’a de sens que s’il est accompagné d’une lettre de motivation. C’est elle qui doit donner l’envie de lire votre CV et de vous accorder un entretien. Contrairement au CV qui doit toujours être tapé à la machine, la lettre de motivation doit être manuscrite.
 

Quelques Modèles de Lettres de Motivation
 
Comment rédiger son CV?
 
Le CV n’est pas un outil de communication personnel, mais l’équivalent d’une carte de visite professionnelle.
 
Les objectifs
- convaincre le recruteur de l’adéquation de votre parcours avec le poste proposé ;
- vous présenter de manière claire, honnête et synthétique ;
- présenter une personnalité cohérente et singulière.
 
Le CV-type, parfait et universe n’existe pas. En revanche il y a des principes fondamentaux à respecter :
- indiquer votre état-civil : nom, prénom, coordonnées, âge. La photo "n’est pasindispensable" ;
- faire apparaître les rubriques : formation, stages ou expérience professionnelle, niveau de langues, compétences, connaissances en informatique et centres d’intérêts ;
- une seule page suffira pour un jeune diplômé !
- avoir une mise en page claire, aérée et uniforme ;
- présentation synthétique : pas de phrases.
 
A faire :
�� adapter son CV en fonction du poste recherché : mettre en valeur les expériences les plus pertinentes, diminuer (voire faire disparaître) les plus mineures ;
�� préciser la durée de vos expériences professionnelles et leur nature (stage, CDD, CDI…) ;
�� mentionner des hobbies pour faire ressortir votre personnalité…
 
En matière de compétences linguistiques, voici les différents niveaux :
- Bilingue : langue maternelle, ou passage significatif dans le pays concerné (au moins trois ans),
- Très courant / Courant : TOEFL min. 250, IELTS min. 7.5., capacité à s’exprimer de manière orale et écrite dans un environnement informel et professionnel,
- Moyen / intermédiaire : aptitude à lire, à comprendre et à s’exprimer un peu hésitante (fluidité, vocabulaire, erreurs de syntaxe etc.),
- Conversationnel : capacité à s’exprimer oralement (langage informel), mais difficultés écrites, structures grammaticales faibles.
- Professionnel : anglais de niveau moyen, mais connaissance de termes spécifiques liés à un secteur (informatique, industrie…) ,
- Scolaire : niveau interrompu au baccalauréat ou en classes préparatoires, peu de pratique, voire abandon de la langue depuis deux ou trois ans,
- Notions / faible / élémentaire : langue non pratiquée depuis plusieurs années, grammaire et vocabulaire de base.
 
L’essentiel est que votre CV soit clair, percutant, synthétique
 
Quelques modèles CV.
Les erreurs à éviter
Les entretiens de recrutement :
ça se prépare !
Insertion Professionnelle
OU Intégration SocioEconomique
Des conseils importants
Carte de visite du candidat
La lettre ne doit pas dépasser une page. Chaque paragraphe doit exprimer une idée.
 Il est déjà arrivé qu’une lettre soit très bonne, mais à laquelle il manque un point essentiel: les coordonnées. Celles-ci figureront dans la partie supérieure gauche. Indiquez  aussi le lieu et la date.
 
Si vous êtes au chômage depuis longtemps, précisez les raisons de cet état de fait dans votre CV, mais pas dans votre lettre de motivation.
 
Dans tous les cas, il est préférable de ne pas aborder la question du salaire.
 
Rédigez votre lettre de candidature vous-même.
 Reportez vos questions sur les compétences et les connaissances exigées pour l’entretien d’embauche.
 
Prenez garde aux erreurs courantes: ne dites pas "basé sur" mais "fondé sur", "c’est le souhait que je formule" mais "que je forme".
Le CV
 
Indiquez vos coordonnées dans la partie supérieure gauche de la page.
Inscrivez le nom, la fonction, le service et l’adresse du responsable du recrutement à droite.
 
Faites référence à l’annonce ou inscrivez : candidature spontanée.
 
 
Dans le premier paragraphe, montrez que vous connaissez la société.
 
Mettez en évidence vos expériences et vos qualités liées à la fonction.
 
 Dans le dernier paragraphe, persuadez le responsable de vous rencontrer.
 
Equilibrez les espaces et soyez vigilant aux fautes d’orthographe et de grammaire.
 
Votre signature sera simple, lisible et de préférence orientée vers le haut.
 
Lettre de Motivation
 
Une lettre trop longue, qui veut tout dire.
 
L’oubli de points essentiels dans le texte de l’annonce.
 
L’utilisation du téléphone pour répondre à une petite annonce sans avoir analysé l’annonce et préparé son argumentaire.
 
La lettre de réponse qui ne dit rien
     
Exemple :
   
"Le poste décrit dans votre annonce du ………..m’intéresse vivement car il correspond tout à fait à ce que je recherche".
 
Les explications embrouillées, les justifications :
 
 "Je n’ai pas une très grande expérience de (…) mais on ne m’a offert jusqu’à présent que des stages ".
   
Des difficultés familiales m’ont empêché de (…) ".
 
Une lettre griffonnée sur du papier médiocre, sans marge, sans formule de politesse, sans soin.
 
Faire un auto-diagnostic:
Le bilan est indispensable pour deux raisons : avant la recherche de stage ou d’emploi pour vous aider à mieux vous connaître et cibler le secteur ou la fonction qui vous convient.  
 
Attention : il n’est pas nécessaire en tant que jeune diplômé de faire réaliser un bilan de compétences par un cabinet ou une agence.
 
De façon basique, le bilan implique les questions suivantes :
 
- Qui suis-je ?
Votre personnalité dans tous ses aspects : vos limites, qualités, ce que vous êtes prêt à faire ou ne pas faire, votre formation, vos compétences.
 
- Qu’est-ce que je veux faire ?
Ce qui vous motive : missions, responsabilités, horaires de travail, secteur, ambiance de travail, prestige, rémunération, type d’entreprise (PME, grand groupe, privé, public), localisation…
 
- Qu’est-ce que je sais faire ?
Mieux évaluer sa personnalité, ses envies, son profil universitaire et ainsi déterminer ses souhaits de carrière (secteur, métier ou fonction).
 
Vous confronter… à la réalité du marché afin d'étre conscient des efforts ou concessions à faire pour votre carrière ?
 
Savoir qualifier ses compétences
On peut distinguer les qualités (personnelles : enthousiasme, rigueur, rapidité etc.) des compétences (professionnelles : gestion d’un budget, encadrement d’un projet, organisation d’une mission etc.)
 
Savoir décrypter une annonce
Une offre énonce les qualités et compétences attendues du postulant, voici comment les interpréter pour pouvoir y répondre et les illustrer par des exemples concrets :
- créativité = imaginer des concepts, de nouvelles solutions
- curiosité = adaptation au changement, à la nouveauté, capacité d’évolution
- organisation = être méthodique, savoir gérer plusieurs dossiers en même temps, respecter les délais
- négociation = souplesse, rapidité d’esprit, capacité à discerner l’essentiel
- rigueur = attention aux détails, respect des délais, des procédures
- relationnel = capacité d’adaptation et aisance dans la communication avec différents types de postes / personnes, être souriant, avenant
- sens de la diplomatie = aptitude à communiquer dans un langage approprié, capacité de discrétion
- initiative = force de proposition, capacité à être autonome dans une situation impromptue
- autonomie = pouvoir gérer et organiser seul un projet, prendre des décisions sans directions particulières de sa hiérarchie
- responsabilité = assumer les succès comme les erreurs de sa gestion, gérer les contre-temps, pouvoir peser les implications d’une décision.
Pays d'Oppotuntés
00212666154145
Presque toutes les photos du site représentent un lien vers des pages web; cliquez pour y accéder.
Site protégé,  Tous droits réservés copyright  2017
DREAMCHOIX S.A.R.L
About - Conditions - Contacts