D’après voyageurs du Monde
What's new?
 
Population
 
34 859 364 habitants (2010).
Langue officielle
La langue officielle est l´arabe.
Langue parlée
En plus de l'arabe, le français est très couramment parlé. Le berbère, dominant dans les montagnes, est assez présent dans les villes.
 
Peuple
 
On pense en général que le Maroc est peuplé d´Arabes et de Berbères. Il est vrai que ces deux groupes sont dominants, même s’ils ne sont pas seuls. Les Arabes représentent environ la moitié de la population. Issus des tribus conquérantes, ils sont essentiellement citadins.
 
Les Berbères (premiers occupants du Maroc, leur nom vient du latin barbarus), à l´opposé, forment l´essentiel de la population de la montagne et du désert. On en distingue généralement quatre groupes, parlant quatre variantes de la langue berbère : les Rifains, le groupe du Moyen-Atlas, les Berbères du Haut-Atlas et les groupes nomades des provinces du Sud (essentiellement des Reguibat).
 
Bien que parlant une langue proche du tamachek, les Reguibat ne sont pas des Touaregs. Pour un Occidental, la différence la plus visible entre eux est la selle ; la selle reguibat est en forme de coquille et son ornementation est plus sobre. Une anecdote sur les Berbères du Haut-Atlas, qui sont essentiellement des Chleuhs. Leur réputation de guerriers indomptables est proverbiale au point que leur nom est devenu, pendant la Première Guerre mondiale, le sobriquet donné aux soldats allemands. La population juive est encore importante et jouit d´une position économique forte. Il est vrai que le Maroc a toujours été très tolérant à l’égard les Juifs, qui n´ont jamais subi d´avanies et sont parfaitement intégrés. Enfin, il faut signaler deux populations minoritaires : les Occidentaux (plus de 100 000 personnes) et, dans le sud, des Haratines, descendant des esclaves des populations nomades.
 
Fête Nationale
 
Fêtes nationales (ces jours fériés sont calculés selon le calendrier grégorien) : – 1er janvier : Jour de l'an. – 11 janvier : Manifeste de l'Indépendance. – 1er mai : Fête du travail. – 30 juillet : Fête du Trône. C'est la plus importante fête civile au Maroc. – 14 août : Allégeance de l'oued Eddahab. – 20 août : anniversaire de la révolution, du roi et du peuple. – 21 août : Fête de la jeunesse (anniversaire du roi). – 6 novembre : anniversaire de la Marche Verte. – 18 novembre : Fête de l'Indépendance.
 
Calendrier des Fêtes
 
Fêtes religieuses (elles ne sont pas fériées, mais souvent chômées, et sont calculées selon le calendrier lunaire, leurs dates changent donc chaque année) : – Ramadan (en 2011, il aura lieu du 1er au 30 août). – L'Aïd el-Fitr (ou Aïd el-Seghir) marque la fin du mois de Ramadan. – L'Aïd el-Kebir (ou Aïd el-Adha) commémore le sacrifice d'Abraham. – L’Achoura qui commémore l´assassinat d’Hussein et les morts en général. – Le Mouloud célébrant la naissance du Prophète.
 

Politique
 
Le Maroc est une monarchie constitutionnelle. Le Parlement est bicaméral : une chambre de 325 députés, élus tous les cinq ans au suffrage universel, et une chambre de 270 conseillers, élus au suffrage indirect par les autorités locales, les organisations professionnelles et les syndicats, renouvelables par tiers tous les neuf ans.
 
Savoir-vivre
 
Le pourboire est laissé à votre appréciation. Pour toutes les personnes intervenant dans le cadre des prestations achetées par notre intermédiaire, vous avez l´assurance qu´il ne se substituera jamais au salaire. Néanmoins, il est d´usage dans la quasi-totalité des pays au monde de donner un pourboire lorsque l´on a été satisfait du service. Pour les chauffeurs, nous vous conseillons, au minimum, l´équivalent de 2 ou 3 euros par jour et par personne. Nous vous conseillons le double pour les guides. En règle générale, le mieux est d’aligner votre pourboire sur l´économie du locale : les prix d´un soda ou d´un thé, d´un paquet de cigarettes, vous donneront un aperçu du niveau de vie et vous permettront, comme vous le faites naturellement chez vous, d’estimer son montant. 2 euros par personne pour les porteurs et 5% du montant de l’addition pour le service au restaurant sont dans la norme. Pour vous en servir de points de repère, vous pouvez aussi noter les chiffres suivants : un guide francophone peut gagner 350 dirhams (32 euros environ) par jour de travail ; un guide « espaces naturels », également ; un chauffeur, 2 000 dirhams (180 euros environ) par mois. Si le cas se présente, on évitera, en revanche, d'encourager la mendicité, notamment celle des enfants. Si l'on souhaite les aider en fournissant, par exemple, du matériel scolaire, il est préférable de remettre ces fournitures au professeur du village, ou du quartier, qui saura en faire bénéficier les plus démunis. Le Maroc est un pays musulman et impose, à ce titre, le respect de quelques règles particulières de savoir-vivre : - en général, on se déchausse avant d´entrer dans une pièce ; c’est impératif lorsqu’on voit des chaussures déposées près de la porte ; - les femmes, en particulier, éviteront les tenues provocantes ; - on acceptera toujours le thé à la menthe, geste d´hospitalité ; - si l´on est invité à partager un repas familial, on attendra pour commencer que le maître de maison ait dit « bismillah » (« au nom de dieu ») ; on goûtera à tout sans pour autant se croire obligé de finir son assiette ; - on ne critiquera pas l´organisation marocaine, la religion ou la monarchie ; - on ne photographiera jamais une personne sans lui avoir demandé son autorisation ; - le ramadan est pratiqué par tous les Marocains (et donc par ceux que vous côtoierez pendant votre séjour) ; pendant le mois de jeûne, il est interdit aux musulmans de boire, de manger ou de fumer du lever au coucher du soleil, les cinq prières rituelles doivent être respectées ; les voyageurs éviteront de boire, de manger ou de fumer en public pendant la journée et accepteront les arrêts et contraintes liés à la rupture du jeûne. En outre, il faut savoir, qu´au Maroc, l´accès à la plupart des mosquées et aux lieux saints est interdit aux non musulmans. On notera cependant quelques exceptions comme la mosquée Hassan II à Casablanca, le mausolée Mohamed V à Rabat, le mausolée Moulay Ismaïl à Meknès ou le mausolée Moulay Ali Chérif à Rissani (toutefois, seuls le patio et les cours de ces deux derniers sites peuvent être visités par de non musulmans).
Pays d'Oppotuntés
00212666154145
Presque toutes les photos du site représentent un lien vers des pages web; cliquez pour y accéder.
Site protégé,  Tous droits réservés copyright  2017
DREAMCHOIX S.A.R.L
About - Conditions - Contacts